La coupe du monde 2014 met à l’honneur son pays d’accueil : le Brésil. A l’instar du carnaval de Rio, la vague brésilienne aux influences multiples nous entraîne dans une atmosphère au doux parfum de samba. Loin des terrains de football, l’équipe d’Arthur Bonnet s’est aventurée sur la route des origines du design Brésilien, ses influences et ses tendances.

Sao Paulo Marcio KoganSao Paulo, designer Marcio Kogan

L’époque phare du design Brésilien

Tout commence avec le développement de l’architecture dans les années 40. Les architectes se trouvent insatisfaits des produits issus de l’exportation et commencent à designer eux-mêmes les tables, les chaises, les fauteuils, adaptés à leurs futurs projets.

Chaise Rio Oscar NiemyerChaise longue Rio, Oscar Niemyer

Joaquim Tenreiro, fils de menuisier installé à Rio fin des années 1920, est le père du design brésilien. Un perfectionniste pour qui la légèreté et la pureté des lignes restent la clef de voûte de cette tendance. Le designer introduit alors l’emploi de la paille à la place du velours, qui recouvrait jusqu’à cette époque les assises et dossiers de chaises.

Bookshelf Joaquim TeneiroBookshelf, Joaquim Teneiro

Les années 50 à 70 sont pour le Brésil des années synonymes de grand renouveau, tant sur le plan musical, architectural que du design. Ces années se dessinent alors dans un style moderniste épuré et un rien massif, des meubles aux grandes proportions adoucis par des teintes rouges sombres.

Du bois, des couleurs chaudes pour un style entre tradition et modernité

Une des particularités du design brésilien est de manier une immense variété de bois avec plus de 7 000 essences rares, comme l’illustrent les collections des frères Campana, deux figures du design brésilien.

Cabana Frères CampanaCabana, Frères Campana

Arthur Bonnet s’est aussi penché sur le travail du célèbre Sergio Rodrigues, considéré comme l’un des pères fondateurs du mobilier moderne au Brésil. Un designer qui axe son travail autour d’un objectif : concevoir des meubles contemporains en mettant en valeur la tradition brésilienne.

Kilin chairs Sergio RodriguezKilin Chairs, Sergio Rodriguez

Mole sergio RodriguesFauteuil Mole, Sergio Rodrigues

En 1961, le fauteuil « Mole » gagne le premier prix du concours international de mobilier à Cantú. Remarqué pour son anticonformisme, le « Mole » rejoindra la collection permanente du MoMA. Avec des couleurs chaudes, des courbes et proportions amplifiées, ainsi que l’utilisation de matériaux naturels type bois, les travaux des designers brésiliens séduisent et captent de plus en plus l’attention du public et des professionnels.

Sao Paulo, Marcio Kogan 3Sao Paulo, designer Marcio Kogan

C’est dans cette atmosphère chaleureuse et généreuse que l’équipe d’Arthur Bonnet vous donne rendez-vous en septembre à la découverte de nouvelles tendances !