Les Designers Days ont eu lieu du 19 au 25 Mai et bien évidemment Arthur Bonnet vous fait découvrir cet événement que tous les amoureux du design attendaient avec impatience (et nous aussi !). Un mot d’ordre pour ce festival : la démocratisation du Design sous le signe du mouvement ! Pour cette treizième édition, les D'Days nous ont proposé de rencontrer les acteurs du design français partout dans la capitale. C’est sur ce lieu de circulation de la création, centrée sur le design, mais aussi sur l’architecture, les arts plastiques ou encore les arts de la scène, que l’équipe d’Arthur Bonnet s’est rendue. Avis aux  amateurs de design ou aux novices en la matière, Arthur Bonnet vous fait part de ses plus belles découvertes.

Paris Ouest : Rendez-vous au Palais de Tokyo, un nouveau pôle dans le parcours des D’DAYS !

Au détour du Palais de Tokyo, l’équipe d’Arthur Bonnet découvrent les mâts aux tissages suspendus de Constance Guisset, une designer française au parcours atypique, se présentant comme une invitation à la conversation et l’échange.

L’évasion continue avec la designer new-yorkaise d’origine japonaise Nao Tamura, et Wonderglass, une suspension contemporaine inspirée des couleurs du lagon vénitien.

Paris Centre : Emblématique des D’DAYS, un lieu pensé par le festival comme un nouveau lien entre économie et culture.

Quoi de plus normal pour un cuisiniste que de tomber amoureux des œuvres de Nathalie Auzépy, présentant : La Gourmandise Puiforcat. Puiforcat perpétue un savoir-faire traditionnel avec des pièces uniques célébrant l’art de la table et de la décoration. La collection Tools for Life by OMA (agence d’architecture co-fondée par l’architecte Rem Koolhaas), constituée en d’une série de 12 pièces nous interroge sur la relation de l’homme avec son environnement. L’équipe d’Arthur Bonnet se retrouve alors au cœur d’un voyage tant esthétique qu’initiatique.

Paris Est : Regroupé autour de la Bastille et République, on peut découvrir certains talents émergents, révélés par les D’DAYS.

Et l’on ne peut passer à côté des conceptions de Yamakado, avec : En 3 temps 1 mouvement. Designer et éditeur, la maison Yamakado est le fruit de la collaboration entre Antoine Phelouzat et Itamar Burnstein. Arthur Bonnet s’est laissé séduire par ses meubles aux lignes intemporelles et épurées, à la fabrication à la fois artisanale et industrielle résolument Made in France.

Pantin : Lieu d’incarnation de la dynamique du festival mis en valeur par la stimulation créative des designers à la rencontre du public.

Notre coup de cœur, à l’unanimité, s’incarne en Béatrice Blanchard, avec The Modular 28, une table basse modulable, inspirée du jeu de dominos. Les Designers Days à l’instar du design restent pour cette deuxième édition synonymes d’innovation, de création, de construction et de réflexion. Centrés cette année autour du thème « Mouvement », ses intervenants ont su répondre au concept premier de ce festival d’inventivité : la démocratisation du design. L’équipe d’Arthur Bonnet vous donne rendez-vous l’année prochaine pour ce festival incontournable !