Si l’on vous dit « design japonais », à quoi pensez-vous ? Technologie ? Kawaii (mignon) ? Origami ? Certes il y a de cela. Mais il serait dommage de ne pas saisir l’opportunité d’une escale un peu plus longue à la découverte des lignes pures et modernes d’une création inspirée de ses traditions ancestrales. Cette semaine, Arthur Bonnet vous emmène au pays du Soleil Levant, à la découverte d’un style qui inspire les plus grands créateurs à travers le monde.

L’alliance de l’esthétique et du pratique

Dans le design japonais contemporain, le beau rencontre l’utile. Deux notions fondamentales s’y retrouvent : la sensibilité (kansei) et à l’harmonie (wa). Si les estampes japonaises gagnent l’Europe dès le 19ème siècle, c’est la fin de la seconde guerre mondiale et les années 50 qui voient véritablement naître une signature design venue du Japon. En mêlant savamment traditions culturelles et technologies modernes, les designers japonais imposent au monde leur vision novatrice et chic d’objets pensés tant pour séduire que pour rendre service.

De Noguchi à Isozaki, les figures du design japonais

Le plus célèbre d’entre eux est sans conteste l’américano-japonais Isamu Noguchi. Celui dont le parcours de vie est une succession de voyage entre Orient et Occident démarre sa carrière en tant que sculpteur à Paris dans l’atelier de Brancusi, pour s’orienter ensuite vers le décor de théâtre, notamment auprès de la chorégraphe Martha Graham. Puis il réalise des pièces majeures de mobilier, dont l’illustre Coffee Table en bois laqué noir (1944) et les lampes Akari en washi, papier artisanal de mûrier, véritables icônes des années 50. coffee table bois laque noguchi lampe akari washi noguchi Les formes organiques des créations de Yanagi Sori incarnent parfaitement l’alliance du beau et de l’utile. Il suffit d’observer la pureté des lignes de son tabouret Butterfly pour comprendre l’influence des arts traditionnels japonais sur le travail de cet éminent designer d’après-guerre. tabouret butterfly yanagi sori Du côté d’Arata Isozaki, architecte japonais né en 1931, c’est la géométrie qui guide le trait. Sa chaise Marylin aux courbes sensuelles, rend hommage à la célèbre actrice. chaise marylin arata isozaki Enfin, pour Teruo Kurosaki, le design est un mode de vie destiné à se propager dans le monde entier. C’est ainsi qu’il collabore avec des designers internationaux devenus célèbres tels que Philippe Starck, Marie-Christine Dorner ou encore Christian Ghion, qui a dessiné notre cuisine Alice dont le style très épuré n'est pas sans rappeler le design japonais. cuisine inspiration japonaise alice christian ghion

Masanori et Sato, la jeune garde de la création japonaise

La relève créative est assurée, notamment par Oji Masanori, dont le travail sur les objets du quotidien est absolument fascinant. De son attention toute particulière pour les formes et les proportions, assortie de son goût pour les matériaux nobles, émergent des objets « coup de cœur » que l’on aimerait collectionner côté cuisine. dessous-plat oji masanori Enfin, comment évoquer le design japonais contemporain sans s’arrêter sur le travail d’Oki Sato, nommé créateur de l’année au Salon Maison & Objets 2015. Sa signature fantaisiste et décalée injecte une bonne dose de pep’s dans l’épure japonaise. Ce n’est donc pas un hasard si le collectif artistique qu’il a créé se nomme Nendo, qui signifie « pâte à modeler » en japonais. Car Oki Sato le touche-à-tout se définit bien comme malléable, voguant sur 300 projets en même temps, entre architecture, design et art, avec l’émotion pour seule guide. chaise thin black lines nendo luminaires nendo Si loin de nous géographiquement, le design japonais est pourtant omniprésent dans nos vies. Ses formes pures et élégantes, symboles de l’harmonie et de la sensibilité sont reconnues par tous et influencent depuis des décennies le travail de nos créateurs. Chez Arthur Bonnet, nous sommes particulièrement sensibles à la simplicité chic des tendances venues du Japon, que nous avons aimé vous faire découvrir à travers ses influences et ses figures emblématiques. Crédits photos : Sentou / Isamu Noguchi / Yanagi SoriArata IsozakiNendo

Vous aimerez aussi :

Salon Maison & Objet 2016 : formes, couleurs et matières tendances en 2016 Les essentiels du design : la chaise DSW de Charles et Ray Eames Les essentiels du design : le Juicy Salif de Starck, au-delà du presse-agrumes