Catalogue

Rendez-vous

Magasins

Géraldine, 32 ans, et Benjamin, 31 ans, sont mariés et tous deux concepteurs-décorateurs au magasin Arthur Bonnet d’Angers. Après avoir effectué, avec Benjamin, un baccalauréat Sciences et Technologies Industrielles option arts appliqués et une licence Histoire de l’art, Géraldine a travaillé comme médiatrice culturelle jusqu’en 2013. Quant à Benjamin, c’est suite à un BTS et une licence professionnelle de design qu’il a débuté sa carrière professionnelle chez Arthur Bonnet.

Quand avez-vous fait votre entrée dans la grande famille Arthur Bonnet ?

Géraldine : J’ai débuté mon aventure chez Arthur Bonnet en 2015 pour apporter de l’aide à Benjamin pendant les congés de Monsieur et Madame Tessier, concessionnaires du magasin d’Angers. Cette expérience m’a donné envie de devenir conceptrice-décoratrice à mon tour ! J’ai donc ensuite intégré la première promotion de l’école de vente Arthur Bonnet en novembre 2016 en alternance afin d’obtenir mon Certificat de Qualification Professionnel de concepteur-vendeur

Benjamin : J’ai commencé mon expérience chez Arthur Bonnet dans un autre magasin en 2008 avant d’intégrer le magasin d’Angers aux côtés de Monsieur et Madame Tessier en 2013.

Quel est le projet dont vous êtes le plus fier ?

Géraldine : La réalisation dont je suis la plus fière est le premier projet pour lequel j’ai pris conscience qu’il était possible de modifier légèrement la géométrie de la pièce en replaquant un mur pour servir l’implantation. La pièce était atypique et il a fallu faire face à quelques contraintes techniques. Par exemple, le coin repas devait rester où il était auparavant car un pilier en béton servait de pied de table. Il s’agissait d’une cuisine ouverte sur le salon qui devait relier les espaces harmonieusement. J’ai aimé la diversité des créations dans ce projet très complet pour lequel j’ai aussi réalisé un mini-dressing entre la cuisine et le salon. 

Pour leur cuisine, les clients recherchaient un matériau chaleureux et avaient besoin d’éclaircir la pièce. Nous avons donc choisi le modèle Egérie en mélaminé structuré Décor frêne empreinte associé à un plan de travail en stratifié Décor gris cendre. Nous avons repris la couleur des façades pour le coin repas et avons opté pour une crédence en inox et un retour de plan de travail. Dans le retour de la cuisine, nous avons également créé une petite niche avec, en fond, une ardoise de Trélazé de 4 centimètres d’épaisseur, matériau de la région !  Les clients étaient vraiment très contents du résultat, ont rapidement pris possession de leur cuisine et m’ont dit que, grâce à ce nouvel espace, ils cuisinaient maintenant beaucoup plus qu’avant !

Benjamin : Me concernant, l’un des projets dont je suis le plus fier est une réalisation qui m’a beaucoup plu par la diversité des champs d’action. Nous avons repensé la totalité de l’espace cuisine de A à Z : éclairage, assises, revêtements de sol et de murs… Il nous a fallu donner un sens à la cuisine qui devait s’imposer dans ce grand volume avec un certain caractère souhaité par le client.

Pour cette cuisine, nous avons choisi d’associer les modèles Transition en stratifié Fénix NTM noir et Egérie décor chêne brut empreinte pour créer un contraste entre chaleur et modernité. J’ai aimé l’aspect très complet de ce projet car, pour ce même client, nous avons également réalisé deux salles de bains et un dressing.

Quel est votre modèle favori chez Arthur Bonnet ? Pourquoi ?

Benjamin : Mon modèle préféré est la cuisine en bois Attitude en frêne du designer Marc Moreau. J’aime le design assumé de ce modèle qui sort du lot par rapport aux cuisines que l’on a l’habitude de voir sur le marché ! J’affectionne particulièrement son matériau et l’insertion de la poignée qui évoque l’allure des implantations sans poignée.

Géraldine : Pour ma part, il s’agit du modèle Alice en laque mate du designer Christian Ghion. J’aime sa subtilité, sa légèreté et les coloris vaporeux de cette cuisine qui réinterprète les codes du style Louis XV. De façon plus générale, j’aime le clin d’oeil que font les designers à l’ébénisterie chez Arthur Bonnet. Alice est un modèle en plein dans l’air du temps au côté rétro-chic que j’adore !

Qu’est-ce qui vous donne envie tous les jours d’aller travailler chez Arthur Bonnet ?

Géraldine : J’apprécie arriver au magasin le matin sans savoir ce qui m’attend : ne pas savoir qui l’on va rencontrer dans la journée, sur quels projets on va être amenés à réfléchir… Tous les matins, c’est un nouveau défi qui est lancé à notre imagination ! J’aime aussi beaucoup le contact avec les clients et le rôle de conseil que nous avons en tant que concepteur-décorateur. Nous sommes là pour accompagner les clients, pour leur faire plaisir. Pour moi, pouvoir voir naître un projet de A à Z, de l’accueil au magasin à la satisfaction du client au moment de la découverte est ce qui me motive au quotidien !

Benjamin : Pour ma part, j’aime le défi de l’implantation de notre métier ! Je prends en effet comme un véritable challenge le fait de devoir trouver l’idée à laquelle les concurrents n’auront pas pensé ou que le client n’aura pas eu. J’affectionne aussi le fait de faire découvrir l’univers de la cuisine aux clients, la diversité du métier et ses aspects techniques avec les jeux de volumes, de matières ou d’éclairage. Enfin, j’apprécie le relationnel avec les clients qui souhaitent de plus en plus savoir comment se déroulera le projet, quelles seront ses différentes étapes, etc.

Quels sont pour vous les avantages de travailler ensemble au sein du même magasin ?

Géraldine : Le principal avantage pour moi, plus jeune dans le métier, c’est le soutien technique que m’apporte Benjamin dans les différentes phases du métier et qui me rassure ! Nous travaillons en toute harmonie, l’ambiance au magasin est saine et il n’y a pas de concurrence entre nous mais de l’écoute et de l’attention. Je trouve que c’est une chance d’être dans le même magasin ! Le quotidien n’en est que plus agréable. Et aux vues des journées rythmées que nous faisons, heureusement que l’on travaille ensemble !

Benjamin : De mon côté, je consulte Géraldine à l’occasion sur le travail dans l’atelier d’Arthur et sur la décoration en général. Chacun traite ses clients et ses projets. Nous n’intervenons pas directement sur les dossiers de l’autre mais simplement en soutien à la demande.

Le plus beau compliment qu’un consommateur vous ait jamais fait ?

Benjamin : Un jour, une cliente est venue en magasin en expliquant qu’elle avait été chez l’un de nos concurrents mais que ce qu’ils lui proposaient n’était pas assez original et ne lui correspondait pas. Je lui ai proposé un projet qu’il l’a tellement surpris par son originalité qu’elle ne l’a pas accepté sur le moment. Quinze jours après, elle est revenue au magasin pour signer. C’était une belle récompense !

Géraldine : Il y a quelques temps, une cliente est rentrée en magasin les bras grands ouverts. J’allais lui serrer la main quand elle m’a dit “Ah non, on s’embrasse, je suis tellement contente de vous qu’on s’embrasse !”. Je pense que c’est l’un des plus beaux compliments que l’on pouvait me faire ! 

Votre magasin
Découvrez le magasin
le plus proche de chez vous
en acceptant la géolocalisation
OU
Retirez votre catalogue en magasin
ou consultez la version en ligne
Arthur Bonnet, spécialiste depuis 1927 en conception, fabrication et installation de cuisines équipées fabriquées en France.
La marque distribue ses produits auprès d’un réseau de concessionnaires composé de cuisinistes indépendants sélectionnés pour leur professionnalisme.