Dans une cuisine, le plan de travail et la crédence sont indispensables pour préparer les repas et protéger le mur des projections. Ils assurent également une fonction décorative en apportant une note de style. Découvrez nos conseils pour choisir les modèles les plus adaptés en termes de qualités techniques et esthétiques, et pour les associer avec harmonie.

Un plan de travail adapté à sa cuisine et à ses besoins

Les bonnes dimensions

Incontournable dans une cuisine, le plan de travail se décline en fonction de plusieurs critères. En termes de largeur, il existe des épaisseurs standards – entre 1,6 cm et 5,8 cm – mais la tendance est plutôt à l’ultrafin (soit 1 cm), davantage design.
Pour la longueur, souvent comprise entre 1,80 m et 3,15 m, vous pouvez avoir recours au sur-mesure. Si vous avez l’habitude de mitonner de bons petits plats ou en cas de nombreux appareils électroménagers (machine à café, mixeur, robot, bouilloire…), mieux vaut un vaste plan de travail.

Le choix du matériau

En ce qui concerne le choix du matériau, il existe de nombreuses possibilités. Facile à nettoyer et résistant, le stratifié peut adopter différents effets et couleurs. Dans cette réalisation Arthur Bonnet Golbey (88), le plan de travail stratifié décor bois réchauffe l’atmosphère. Le même revêtement habille l’îlot et la table de repas pour créer une uniformisation. La crédence, elle, se présente sous la forme d’une peinture blanche. Elle contraste élégamment avec les façades noires des meubles tout en mettant en valeur la verrière.

petite-cuisine-semi-ouverte

Réalisation Arthur Bonnet Golbey (88)

Si vous avez une cuisine familiale ou qui fait la part belle à l’authenticité, tournez-vous plutôt vers les plans de travail en pierre naturelle (granit, quartz…). Quant au marbre, il ajoute un côté précieux à un coin repas. Pour un budget moindre, vous pouvez préférer le Dekton qui imite parfaitement le veinage du marbre. Il met en valeur le modèle Poésie de cette réalisation Arthur Bonnet Golbey (88). Le matériau conforte le chic de cette cuisine aux façades en chêne massif couleur kaki. Le Dekton habille également la crédence à mi-hauteur et le fond de hotte, situé juste derrière les plaques de cuisson.

plan-de-travail-cuisine-familiale

Réalisation Arthur Bonnet Golbey (88)

Novateur, le stratifié Fénix a aussi toute sa place dans une cuisine moderne, comme en témoigne cette réalisation Arthur Bonnet Yerres (91). Le matériau possède un design contemporain qui souligne gracieusement la doucine en aluminium du modèle Rendez-vous du designer Thibault Desombre. Il s’invite très bien dans un cadre authentique avec des éléments naturels (bois, pierre, etc.). Vous pouvez aussi l’associer à des couleurs soutenues comme le rouge.
D’un point de vue technique, le stratifié Fénix séduit par sa faible réflectivité, son aspect soyeux et son extrême résistance aux chocs.

cuisine-moderne-plan-de-travail

Réalisation Arthur Bonnet Yerres (91)

Une crédence pratique et esthétique

Un élément fonctionnel dans les cuisines modernes

Fixée juste au-dessus du plan de travail, la crédence représente un rempart contre l’humidité et les agressions quotidiennes telles que les éclaboussures (eau, liquide vaisselle, graisse de cuisson, etc.).
Il peut aussi s’agir d’un vrai support pour les ustensiles de cuisine si vous avez besoin d’optimiser l’espace. Une barre de fixation peut être accrochée à la crédence afin d’avoir tout à portée de main. Et pour les couteaux, rien de tel que des plaques aimantées, à fixer par collage ou perçage.

La crédence : pratique ET esthétique

A l’instar du plan de travail, la crédence n’est pas que fonctionnelle. Elle joue également un rôle esthétique. Plusieurs matériaux peuvent l’habiller. Sélectionnez celui qui vous convient en fonction de l’atmosphère que vous souhaitez instaurer dans votre cuisine. Si le bois est déconseillé pour des raisons d’entretien – seulement à base d’huile de lin-, en revanche, le stratifié, l’inox, le carrelage ou encore le verre sont tout indiqués.
Chaque matériau possède ses propres spécificités qui le rendent intéressant. Par exemple, la crédence en carreaux de ciment se prête volontiers à une atmosphère vintage ou scandinave. De son côté, le verre, à la fois résistant et facile d’entretien, peut adopter diverses couleurs pour embellir un coin repas design. Quant à l’inox, il renvoie l’image d’une cuisine professionnelle, surtout lorsque la crédence est assortie à un petit électroménager de même finition. Le stratifié, lui, reste une option efficace si vous êtes à la recherche d’une crédence pratique et décorative.
Dans cette réalisation Arthur Bonnet Le Mans (72), le stratifié imitation bois décore aussi bien le plan de travail que la crédence de la zone de lavage. Il s’oppose élégamment aux façades en Neige éternelle brillant et à la peinture murale noire. Ce choix participe pour beaucoup à la création d’une ambiance chaleureuse. Et pour accentuer le côté convivial de la pièce, rien de tel qu’un rappel avec la table de repas en bois.

plan-de-travail-credence-bois

Réalisation Arthur Bonnet Le Mans (72)

En ce qui concerne la couleur, mieux vaut adopter une crédence claire ou pastel dans une petite cuisine afin d’agrandir visuellement l’espace. Les crédences à motifs graphiques, elles, sont les bienvenues dans les cuisines épurées pour donner du relief.

Plan de travail et crédence : assortis ou dépareillés ?

La crédence peut s’inscrire dans la continuité du plan de travail. Assortis, les deux éléments permettent de créer une harmonie visuelle, comme le prouve cette réalisation Arthur Bonnet Golbey (88). Plan de travail, crédence, îlot et table de repas sont en stratifié noir. La coordination fonctionne à merveille dans cette cuisine fermée. Et pour que le résultat ne soit pas austère, il est judicieux de choisir des meubles décor bois. Le matériau naturel adoucit l’atmosphère.

credence-assortie-plan-de-travail

Réalisation Arthur Bonnet Golbey (88)

D’autres matériaux peuvent convenir aussi bien à un plan de travail qu’à une crédence. C’est le cas du Dekton, mis à l’honneur dans cette autre réalisation, en version gris/noir. Dans les deux exemples, la crédence mi-hauteur cohabite avec une peinture claire qui permet d’illuminer le modèle.

plan-de-travail-credence-dekton

Réalisation Arthur Bonnet Golbey (88)

Vous pouvez aussi choisir de faire contraster le plan de travail et la crédence en optant pour des matériaux différents. Cela peut aider à structurer la pièce ou à créer un effet surprenant. Il est tout à fait possible de choisir une crédence originale ou de mélanger du classique et du moderne pour ajouter une note personnelle à sa cuisine. Par exemple, un plan de travail en bois peut s’harmoniser avec une crédence en carreaux de métro pour un effet industriel. Le duo bois/marbre ou bois/verre fonctionne aussi.
Quelle que soit la configuration de votre cuisine, adoptez le matériau de votre choix pour mettre en valeur le plan de travail et la crédence. En plus d’être pratiques, ces deux éléments indissociables personnalisent un coin repas. Facile à changer, la crédence peut dynamiser une cuisine avec plan de travail et façade dans la même teinte.