A l’occasion de notre collaboration avec la blogueuse Milk and Fabric, l’équipe Arthur Bonnet a eu envie de vous faire découvrir Marjorie et plus particulièrement sa cuisine. Son univers à la fois doux et convivial, nous inspire beaucoup. Cette mère de famille dotée d’une imagination sans limites et d’un goût affuté pour la décoration a créé, main dans la main avec le magasin Arthur Bonnet de Blagnac (31), une cuisine à la fois moderne et vintage. Sur son compte Instagram, Marjorie partage quotidiennement ses moments en famille, sa passion pour le bricolage et sa joie de vivre. Nous vous invitons à découvrir son univers…

 

Qui se cache derrière « Milk and Fabric » ?

Je m’appelle Marjorie, j’ai 36 ans, je suis orthophoniste « dans la vraie vie » et maman de 4 petits garçons. A la naissance des jumeaux, j’ai créé mon blog qui s’appelait initialement « Nino Pepito et Eloi petit pois », afin de partager mes créations coutures. Puis Instagram est arrivé, j’ai développé ma communauté de mamans. Finalement avec les enfants, j’avais moins de temps pour la couture, mais j’avais envie de partager ma vie de mère de famille, c’est là que j’ai changé le nom du blog pour Milk and Fabric, « Milk » touchant à la maternité et « Fabric » pour rappeler le côté bricolage.
cuisine-milkandfabric

 

Comment décririez–vous votre univers ?

Ce qui ressort souvent quand on me présente, c’est un univers un peu poétique, très doux… Je suis de nature très active, donc ça me fait rire quand on parle de douceur. La famille c’est le plus important pour moi. Au final, mon univers c’est une vie de famille bucolique. Ça me tient à cœur de préserver l’univers de l’enfance dans un cadre naturel.

 

Pour vous la cuisine idéale c’est quoi ?

C’est la nôtre, elle est parfaite pour nous. C’est une cuisine ouverte sur la pièce de vie, et familiale. A la fois authentique et vintage, elle s’intègre dans notre intérieur. Elle est l’image de notre maison, qui est une vieille ferme rénovée. Le tout en alliant modernité et design !

 

Quels sont vos indispensables en cuisine ?

Je dirais un grand frigo pour famille nombreuse et… notre piano de cuisson SMEG également !
Pour être honnête, il n’est pas indispensable, mais il nous change la vie. C’est plus convivial d’avoir un plan de cuisson fonctionnel et beau de surcroît ! Et aussi, pleins de rangements qui ne débordent pas et bien aménagés. Finalement, je dirais que, ce qui nous importe le plus, c’est l’origine de notre cuisine. C’est pourquoi la certification Origine France Garantie, nous tenait à cœur.

idées-déco-arthur-bonnet

 

Quelles sont vos inspirations déco ?

C’est difficile à dire. J’ai des goûts assez hétérogènes. Je m’inspire à la fois du vintage, dans un esprit récup et, en même temps, j’aime beaucoup les décorations industrielles qui s’intègrent bien dans les volumes de notre maison.
Je pense que mes inspirations viennent principalement d’Instagram, on y trouve pleins de jolis comptes. J’aime aussi beaucoup Pinterest, où j’enregistre ce qui me plaît.
idées-décoration-arthur-bonnet

 

Votre rencontre avec Arthur Bonnet ?

On a acheté notre maison il y a 12 ans déjà, nous venions d’obtenir le prêt de cette dernière, mais nous n’avions pas encore les clés. Nous sommes donc allés visiter les cuisinistes pour glaner des idées. Arthur Bonnet Blagnac (31) est le premier chez lequel nous sommes rentrés. A notre sortie, nous avions signé ! Juste après je suis tombée enceinte, nos priorités travaux ont changé. Au final, on a mis 10 ans à pouvoir faire la cuisine. Nous n’avions plus les mêmes goûts. Cependant, nous avons pu facilement changer notre projet. L’évolution des cuisines Arthur Bonnet en 10 ans nous a toujours plu. Nous avons complètement changé de projet par rapport à ce qui était prévu initialement. J’ai mûri niveau style, j’ai affiné mes goûts en matière de décoration…  En revanche, nous souhaitions toujours travailler avec Arthur Bonnet Blagnac. Et puis j’ai eu un coup de cœur pour le modèle Harmonie dès que je l’ai vu.
Finalement, notre cuisine, c’est le cœur de la maison, la première chose qu’on voit en rentrant chez nous et, grâce à Arthur Bonnet, elle produit l’effet escompté !
cuisine-milkandfabric