Décembre, c’est la saison des hottes ! Si celle du Père Noël abritera, nous l’espérons, la liste de vos envies, celle de votre cuisine équipée devra satisfaire la liste de vos critères. Invisible ou décorative, la hotte est un élément clé du coin cuisson, dont elle chasse vapeurs et mauvaises odeurs. Et avec la tendance des cuisines ouvertes sur l’espace à vivre, c’est tout naturellement que les nouvelles hottes allient design et technologie. Quand on imagine sa future cuisine, le choix d’une hotte va désormais au-delà de ses fonctionnalités premières. Conçue pour évacuer les odeurs de cuisson et limiter les dépôts de graisse sur les murs et meubles de cuisine, elle contribue à assainir l’air intérieur tout en éclairant, pour la plupart des modèles, le plan de travail. L’attention se porte alors sur la discrétion de l’aspiration, l’innovation technique et le design de la hotte.

Le choix minimaliste : la hotte invisible

Encastrable dans un meuble haut ou escamotable dans le plan de travail, la hotte se fait discrète. Choix idéal des petits espaces, elle se dévoile seulement lorsqu’on l’utilise. Dans sa version la plus simple et la plus abordable, la hotte est à visière, fixée sous un élément du mobilier. D’une capacité d’aspiration limitée, on pourra lui préférer la hotte intégrable, cachée dans un meuble haut, ou encore la version télescopique qui coulisse pour fonctionner et disparait ensuite. Innovation technologique récente, la hotte télescopique s’intègre au plan de travail et monte sur commande pour aspirer les vapeurs latéralement. Elle convient aussi bien aux îlots qu’aux décors épurés et nécessite une installation spécifique sous plan. Dans cette cuisine ouverte sur le jardin du magasin Arthur Bonnet de Montpellier, voici un modèle de Smeg qui est présenté. hotte cuisine smeg montpellier hotte cuisine encastree-montpellier

Le choix déco : la hotte murale

Fixée au mur, cette hotte décorative est de loin la plus convoitée actuellement. Elle dispose donc de la plus grande diversité de modèles, de matériaux, ainsi que des dernières innovations techniques. En la coordonnant au four et à la table de cuisson, elle crée une harmonie autour du point cuisson. Disponible dans de nombreuses formes, ovales, rectangulaire, en T inversé ou encore inclinée, elle s’adapte à toutes les envies. Très prisée des intérieurs lookés, voici la hotte Diamante de Falmec, présentée dans la cuisine Arpège réalisée par le magasin Arthur Bonnet d’Yssingeaux. Encombrement minimum et puissance au rendez-vous pour cette hotte à la forme élancée. hotte cuisine murale yssingeaux En version « dorée », la hotte Elecktra de Falmec façon lustre constitue l’atout charme de de la cuisine, présentée ici dans une réalisation du cuisiniste Arthur Bonnet d’Ermont. hotte cuisine falmec ermont hotte cuisine deco ermont

Le choix techno-chic : la hotte-suspension

Aussi élégante qu’un luminaire design, la hotte suspendue au-dessus d’un îlot présente un double avantage : une puissante capacité d’aspiration et un éclairage optimal du plan de cuisson. De forme cylindrique ou rectangulaire, accrochée par de fins fils d’acier, la hotte apporte modernité et fantaisie à la cuisine. Le modèle Ascensio de Roblin a pour particularité de descendre à la mise en fonctionnement pour alléger l’espace visuel une fois la cuisson terminée. Une prouesse technique présentée dans cette cuisine épurée réalisée par le magasin Arthur Bonnet de Montpellier. hotte cuisine suspension montpellier Loin de l’électroménager terne et bruyant d’antan, la hotte intéresse de plus en plus les designers et a gagné ses galons d’élément décoratif clé de la cuisine. Rivalisant d’innovations en tous genres, les fabricants mettent la barre haute pour satisfaire toutes les envies et tous les budgets. Joyeux Noël à toutes et tous !

Vous aimerez aussi...

Comment aménager une cuisine en longueur ? 5 idées pour décorer les murs de votre cuisine