Généralement, il est d’usage de peindre un ou deux murs dans une cuisine. Au-delà, vous risquez de rendre la pièce étouffante, surtout en cas de petite superficie. Il y a également des paramètres à prendre en compte avant de choisir le mur d’accentuation et sa couleur. Nos conseils pour peindre votre cuisine.

Peindre un seul pan de mur dans une cuisine

Dans une cuisine, un mur d’accentuation permet d’abord de théâtraliser la pièce en valorisant des meubles, par exemple. Il s’agit d’une manière simple de transformer un espace repas, notamment en lui ajoutant une touche de contemporanéité. Cette réalisation Arthur Bonnet Paris 6ème met en scène un modèle sans meuble haut. Le mur libre a été peint en noir afin de donner du caractère à cette cuisine en longueur. La couleur sombre entre en résonance avec le vert kaki des façades, confortant l’atmosphère contemporaine aux accents industriels. cuisine-contemporaine-industrielle
Réalisation Arthur Bonnet Paris 6ème
 C’est aussi une méthode efficace pour créer une zone visuellement bien définie, qu’il s’agisse d’un coin repas ou d’un lieu de détente, à l’image du modèle Zéphyr. Dans cette cuisine grise au charme authentique, le mur d’accentuation vert participe à une décoration chaleureuse. Il met à l’honneur un banc en bois agrémenté de coussins colorés.
cuisine-grise
Modèle Zéphyr – Arthur Bonnet
Vous pouvez également peindre un pan de mur pour structurer une pièce et redistribuer les volumes. Dans une cuisine ouverte, le recours à ce procédé s’avère judicieux pour créer une séparation. Dans cette réalisation Arthur Bonnet Angers (49), le modèle Archi est mis en valeur par une peinture kaki. Celle-ci occupe plusieurs fonctions : d’une part, elle délimite le coin cuisine dans une pièce ouverte, et d’autre part, elle agrandit visuellement l’espace en changeant les perspectives. Associée à des tonalités grises et à des matériaux naturels comme le bois, cette nuance de vert confère une note de sophistication à un lieu. En présence d’une petite cuisine, il est recommandé de peindre le mur latéral afin de donner une impression de grandeur. petite-cuisine-kaki
Réalisation Arthur Bonnet Angers (49)

Conseils pour choisir le mur à peindre dans une cuisine

Avant de commencer les travaux, vous devez prendre en compte certains paramètres tels que la configuration de la pièce, la disposition des meubles, le nombre de mètres carrés, etc. En général, il est de bon ton de privilégier un mur plein, c’est-à-dire sans ouverture (porte, fenêtre) ni meuble trop imposant. Ainsi, vous maximisez l’impact du mur d’accentuation dans la pièce. Il convient également d’étudier les sources de luminosité naturelle. Il vaut mieux peindre le mur perpendiculaire à une entrée de lumière si vous voulez obtenir un bel effet visuel, comme le prouve cette réalisation Arthur Bonnet Laval (53) . Il peut également s’agir du mur en face de la porte ou du mur latéral. En revanche, il est déconseillé de peindre un mur à contre-jour ou alors choisissez une teinte claire. Avec l’effet du soleil, les nuances apparaissent plus foncées. A Laval, la cuisine contemporaine avec îlot central et verrière est mise en valeur par la présence du mur bleu pastel. La teinte insuffle douceur et élégance à la pièce. Elle s’associe harmonieusement avec les façades en bois qui réchauffent l’atmosphère. cuisine-ilot-central-verriere
Réalisation Arthur Bonnet Laval (53)

Quelle couleur pour les murs de la cuisine ?

Le vert, la promesse d’une pièce « nature »

Plusieurs couleurs ont le vent en poupe et sont plébiscitées par les décorateurs pour embellir les intérieurs. Parmi elles, le vert pour son aspect rafraîchissant et son évocation à la nature. Cette teinte comporte aussi l’avantage de s’accorder à merveille avec le noir, le blanc et le mobilier en bois. La nuance trouve autant sa place dans une pièce contemporaine que dans un style rétro ou campagne chic. cuisine-nature-etageres
Réalisation Arthur Bonnet Laval (53)

Le bleu, une valeur sûre

Le bleu reste incontournable pour magnifier un coin repas. Il peut adopter diverses tonalités afin de s’accorder avec les différentes atmosphères. Dans une pièce d’inspiration scandinave, il est plus judicieux d’opter pour une cuisine bleue pastel. Le modèle s’inscrit alors dans une certaine douceur de vivre, comme l’illustre le modèle Dialogue. La cuisine, à la fois fonctionnelle et esthétique, vogue entre esprit nordique et accent rétro. La peinture bleue est associée à une décoration vintage mise en évidence par un papier peint Sanderson. cuisine-verte-nordique-retro
Modèle Dialogue – Arthur Bonnet
Dans une cuisine, les tons vifs et dynamisants sont les bienvenus. Pour un intérieur élégant plein de caractère, choisissez un bleu profond (bleu marine, bleu pétrole, bleu canard…), à l’image de ces réalisations Arthur Bonnet Angers (49). Dans ces deux exemples, la couleur contraste avec les façades blanches ainsi qu’avec la crédence et le plan de travail. cuisine-tons-vifs
Réalisation Arthur Bonet Angers (49)

Le noir, entre élégance et originalité

La couleur noire possède plusieurs atouts. Originale dans une cuisine, elle permet de structurer la pièce tout en lui ajoutant une note de sophistication. Le noir a aussi la particularité de se marier avec un grand nombre de teintes. Pour obtenir une pièce design, unir le noir au blanc, au vert ou au gris représente une option efficace. Et pour conforter une décoration cosy, vous pouvez facilement mixer le noir à un décor bois. Le modèle Rendez-vous du designer Thibault Desombre illustre ce propos. Le mur sombre accentue l’atmosphère enveloppante à la fois feutrée et conviviale. La couleur du mur d’accentuation entre en résonance avec les teintes sourdes des façades des meubles, en stratifié Fénix. cuisine-bois-et-noir
Modèle Rendez-vous – Arthur Bonnet

La peinture comme effet décoratif

Le ton sur ton : un design discret et épuré

En sélectionnant une peinture murale de la même couleur que celle des façades, la cuisine se fond dans le décor. Ce choix permet d’obtenir un design épuré et de créer une unité visuelle au sein d’une pièce ouverte, comme le prouve cette réalisation Arthur Bonnet Laval (53) cuisine-epuree
Réalisation Arthur Bonnet Laval (53)
A Gap, le ton sur ton modernise et épure le modèle Archi. Le mur d’accentuation est de la même couleur taupe que les façades, l’îlot et la crédence. Celle-ci se démarque par son originalité, éloignant l’écueil d’un ensemble trop strict. cuisine-taupe
Réalisation Arthur Bonnet Gap (05)

Les jeux de contraste

Jouer avec les contrastes permet de faire ressortir les meubles de la cuisine. Confronter le noir à une teinte claire reste une solution sur-mesure pour dynamiser une décoration neutre. Dans cette réalisation Arthur Bonnet Laval (53), le mur noir entre en opposition avec les façades couleur taupe, inscrivant l’ensemble dans une contemporanéité élégante. cuisine-conteporaine-noire-et-taupe
Réalisation Arthur Bonnet Laval (53)
Dans cet autre exemple, seule la partie haute du mur est peinte en bleu clair. La couleur contraste avec la crédence en Dekton et les façades des meubles en Nuit étoilée et Brume d’hiver. Cette combinaison de teintes conforte le design moderne du modèle Alice. cuisine-moderne-bleue
Réalisation Arthur Bonnet Laval (53)

L’accentuation des niches de rangement

Si vous ne voulez pas peindre un pan de mur entier, vous pouvez vous servir de la couleur pour peaufiner la décoration de votre cuisine. Ainsi, il est tout à fait possible de peindre seulement la partie haute du mur ou une niche de rangement. Cela permet de mettre l’accent sur cet aménagement résolument tendance. Et pour rendre votre cuisine encore plus originale, accessoirisez-la avec des luminaires design, un carrelage graphique, un plan de travail en pierre naturelle ou une crédence en marbre, par exemple. cuisine-carrelage-graphique
Réalisation Arthur Bonnet Paris 6ème
cuisine-tons-chaud
Réalisation Arthur Bonnet Paris 6ème
Enfin, savoir que les tons chauds compensent un manque de lumière naturelle permet de s’orienter vers la bonne nuance. A l’inverse, dans une pièce exposée au sud, il vaut mieux privilégier les teintes douces ou sombres afin d’éviter l’explosion de couleur pendant les périodes de fort ensoleillement.