Nous l'avons abordé au début du mois de mars, le vert émeraude a été désigné couleur de l'année 2013 par Pantone. Comme proposé dans l'article, on évite le total look et on joue sur les camaïeux.

Alors comment rester tendance sans prendre trop de risque ?

J'ai soumis la problématique à notre Bureau d'Agencement Commercial (on l'appelle le BAC!) et nous avons travaillé autour de cette tendance. Nous nous sommes donc rendu dans notre Atelier d'Arthur (pour ceux qui ne connaissent pas l'Atelier d'Arthur, regardez cette vidéo)  pour constituer notre première planche de tendance à destination du blog.

Lire la planche de tendance

Afin de faciliter la lecture de la planche de tendance, voici le schéma à suivre

planche tendance cuisine verte

Nous aurions pu proposer des dizaines de planches différentes pour travailler le vert. Nous avons fait le choix de partir du vert Olive et de la travailler en plan de travail.

Tendance confort et chaleur

Le vert est une couleur forte. Travailler une couleur forte en façade est un parti pris tout à fait respectable mais nous avons fait en sorte de proposer une planche tendance dans laquelle un maximum de personnes puissent se retrouver. Ceci nous a amené à travailler avec le vert olive en plan de travail. Pensez bien que vous verrez plus souvent votre cuisine de face que de haut. Vous prenez donc moins le risque d'écraser le regard en travaillant un plan de travail original plutôt qu'une façade.

Pour que le plan de travail puisse s'exprimer et afin de créer une ambiance feutrée et chaleureuse, nous avons choisi de peindre les murs dans un beige chaud, épicé, baptisé Taj Mahal pour notre partenaire The Little Shop.

Les façades sont choisies en confirmant notre orientation vers des teintes chaudes. Nous nous sommes orientés vers des façades en mélaminé structuré coloris Bouleau Basalte. Ce matériau permet de retrouver l'aspect naturel du bois, au regard et au toucher.

Nous construisons donc notre planche autour de notions de chaleur, de nature, de confort. Pour y ajouter davantage de personnalité, nous décidons d'utiliser un cuir rouge vif pour les revêtements de sièges. Ils dynamisent notre planche en associant une matière naturelle et légèrement texturée qui rappelle les façades.

La poignée sera carrée et en métal gris afin de contraster avec les mouvements des nervures de la façade.

Enfin, nous nous orientons vers un carrelage gris chaud qui affirme notre parti pris de confort. Comme un clin d’œil, il s'accorde parfaitement au coloris des nervures de la façade.

Voici donc le résultat:

Planche-tendance-cuisine-verte

Qu'en dites-vous ?

J'en profite pour vous annoncer que nous avons adoré l'exercice et qu'il est donc très vraisemblable que nous réitérions l'expérience de la planche tendance dans les semaines à venir.

Soumettez-nous vos idées, vos questions, vos envies en commentaires et nous tenterons d'y répondre avec la palette de couleurs et matériaux Arthur Bonnet.