Une fois n'est pas coutume, je me suis rendu sur le salon Maison & Objet pour détecter pour vous les tendances de la rentrée. De belles découvertes une nouvelle fois sur cette édition de Septembre 2013 qui se déclinait sur le thème Énergies.

Côté matières et couleurs

Côté matières, Maison & Objet ne cesse de me surprendre. On comprend tout le savoir-faire des designers en se renouvelant systématiquement grâce à des avancées technologiques phénoménales qui permettent de travailler de nouvelles matières et d'industrialiser des créations d'une grande finesse. Je pense notamment à Caino Design, une marque italienne, qui travaille le métal pour en faire des rideaux ou des brises-vues d'une légèreté éblouissante qui habillement merveilleusement bien l'espace.

caino design maison et objet septembre 2013

caino design maison et objet septembre 2013

J'ai aussi été interpelé par le travail de la marque Interni Edition qui présentait sa ligne Mikado. Le plateau de la table ronde est un tronc scié de grande envergure et d'une finesse remarquable. On des belles sensations au regard comme au toucher. La légèreté de la construction s'oppose à la rudesse du bois brut scié et donne un aspect d'ensemble très réussi.

Je me suis également arrêté sur le stand de Rina Menardi qui présente des plateaux qui ne peuvent qu'attirer l'attention. Cette Céramiste italienne créé des poteries d'une finesse et d'une netteté incroyable.

rina menardi maison et objet septembre 2013

rina menardi maison et objet septembre 2013 -2

Les reliefs et la douceur des lignes témoignent d'une grande maitrise de son art au service de produits d'exception. Lisses ou texturées, ces créations méritent d'être contemplées.

On retrouve beaucoup de mat sur cette édition. Les produits sont travaillés comme du verre poli chez Tina Frey

vaisselle résine tina frey

Côté couleur, le jaune fait son grand retour côté meuble de salon. De manière générale, la thématique Énergies se traduit par des couleurs vives mais pas acidulées. On retrouve donc des teintes descendues, des notes de marrons et des nuances grises dans de nombreux partis pris couleurs. On se réveille donc côté couleurs... mais tout doucement.

Côté parcours d'inspirations

La notion d'Energie est traitée en profondeur dans les trois scénographies proposées par nos tendenceurs qui ne manquent jamais à l'appel de Maison et Objets. Elizabeth Leriche présente un travail sur la lumière très abouti dans Illuminations . On ressent les nuances d'énergies que la lumière peut nous apporter. Tantôt éblouissante, tantôt réconfortante, on pénètre dans un univers ou lumière et ombre se répondent. L'exploitation de vagues de lumière projetées sur un mur rappelle que la source de la lumière n'est pas toujours le plus extraordinaire. La perception est mise à rude épreuve dans cette scénographie qui pousse à l'extrême l'exploitation de la lumière dans tout ce qu'elle a de plus captivant. François Bernard nous propose de nous concentrer sur notre Énergie intérieure. Beaucoup de surréalisme dans Psychotropia qui nous emporte dans des univers très différents par l'intermédiaire de vitrine qui évoque parfois le rêve et parfois le cauchemar. Des références à la magie, à ce que l'homme peut faire de plus beau ou de plus fou, le tout présenté dans un espace très proche interpelle et ne laisse pas de marbre. Et si notre cerveau était tout simplement source d’Énergies ... Enfin, Vincent Grégoire de l'agence Nelly Rodi nous emmène dans un monde qu'il a appelé Funt@sy. Dans cette 3ème scénographie, on ne se prend pas au sérieux. L’Énergie passe ici par la couleur, par le décalé. Alors que les génériques des séries des années 80 tournent en bouclent dans ce grand espace blanc ouvert, on croise un tshirt en XXXXXXL, un fauteuil majestueux imbriqué dans un cadre à l'esprit baroque, des coussins pleins de moumoute colorées. Ça pétille, ça rigole et ça fait beaucoup de bien. Une bien belle édition pour ce Maison et Objet qui lance une bonne fois pour toute la rentrée 2013 ! Crédits photo : Caino Design / Rina Menardi / Elle.fr