Comme mieux débuter l'année que par le salon Maison et Objet? Pour y dénicher tendances et bonnes idées, je suis allé me perdre dans les allées interminables du plus grand salon dédié à la décoration et à l’aménagement de la maison en France. On constate que la tendance est au vintage, au retour des inspirations Art déco ou industrielles du début du siècle. Le « Made in France » confirme sa percée laissant une place au « Created in France » qui donne du poids à ces propositions qui émergent d’une nouvelle lecture de notre patrimoine, de notre culture. A l’image de ces premières tendances, voici la réédition du casier de tri postal Tolix, créé en 1930 par Xavier Pauchard. casier tri postal tolix

De la couleur et des motifs

Cette tendance vers le style rétro s'illustre principalement par le choix des couleurs. On retrouve des bleus pétroles ou turquoise, des jaunes vifs ou tirant sur le marron, des rouges briques ou des oranges nets, ... Des teintes mates dans des coloris saturés puis un peu lavés, plus "francs". Sculptures Jeux en témoigne avec de nouvelles déclinaisons des tables Pico ou Mini par4 et de l'étagère Joint. De fabrication italienne, ces meubles allient le chêne brut à une laque mate proposées en 20 coloris. table couleurs rétro sculptures jeux meubles rétro Ces couleurs se déclinent aussi en textile ou en papiers-peints, souvent associées à de gros motifs. Voici l'exemple d'Orla Kiely House sur un stand résolument rétro pour sa première collection de mobilier "néo-vintage" orla kiely house maison et objet janvier 2013 papier peint vintage rétro motifs rétro vintage design motifs rétro vintage

Des matériaux bruts et naturels

La reconnexion à une vraie matérialité, et plus largement à la nature, n’est pas une tendance nouvelle. C’est devenu un mouvement, une lame de fond qui a déjà près de 5 ans, et qui continue à s’affirmer. Renaisciences de Vincent Grégoire (Nelly Rodi), Nourritures Premières d’Elizabeth Leriche ou encore Pionnier par François Bernard, expriment clairement cette ligne forte de naturalité, de durabilité, de la recherche d’une éthique. Prônant l'autonomie, la reconsidération des modes de vie et plus largement une reconnexion à la matérialité, François Bernard, via ce parcours d'inspiration, fait l'apogée des matières naturelles qui "donnent vie à des objets atemporels, simples et luxueux". C'est ainsi qu'un parcours au sein d'une allée en graviers nous promène au travers de plaids en laine mohair ou alpaga, de sacs de rangement en papier recyclé ou encore de tapis en bouteilles ou pochettes plastique reconstituées. C'est l'occasion également d'un retour sur la scène du liège. Un retour particulièrement remarqué avec, pour sa première édition, la société Discipline qui s'illustre par la manière dont elle traite ce matériau naturel. Voici par exemple le tabouret en liège Drifted qui se décline aussi en tabouret de bar et plus récemment en chaise (design Lars Beller). On distingue la façon dont les pieds en laque noire mate sont au service de l’assise en liège, l'importance de la mise en valeur du naturel. tabouret en liège 2 tabouret en liège [caption id="attachment_299" align="aligncenter" width="300" caption="Source: marieclairemaison.com"]chaise-driftchair-discipline[/caption] Toujours en liège, ces lampes en liège de Carlo Trevisani pour Seletti lampes en liège Au liège s'ajoutent, verre, cuir, tissu, bois ou métal. Des matériaux naturels qui prennent largement le dessus sur le plastique ou autres matériaux composites Au croisement de ces tendances, matériaux et couleurs se rejoignent dans le meuble Lima, proposé par We Wood, société Portugaise. Evocateur du style Shaker, ce meuble confirme la prédominance des matières naturelles, vraies, en présentant ici un jaune vif "Lime" d'un côté et une porte au revêtement en ardoise de l'autre, le tout sur un coffre en chêne. meuble bas design On citera aussi le très bon accueil réservé au bureau Litho dessiné par Thibault Desombre pour Ligne Roset. A la croisée des tendances présentées ci-dessus, ce meuble est une très belle réalisation présentant un plateau en laque mate côté droit superposant le prolongement du bureau en chêne naturel. Le faux équerrage, renforcé par le veinage du bois est une pure merveille. On redécouvre ici l'usage de l'écritoire qui vient répondre à ce besoin de retrouver des codes anciens, éloignés, mais rassurants. bureau litho design thibault desombre bureau litho design thibault desombre

De l'air et de l'espace

La dernière tendance remarquable de cette édition est le travail réalisé pour rendre les espaces plus aérés... Gagner de la place, bien entendu, comme en témoigne les tabourets et table 2D de Sébastien Bergne pour Smarin (les pieds se déboîtent de l'assise pour venir s'aimanter dessous et faciliter le stockage). tabouret design Aménagement de l'espace astucieux avec la console Itisy de Philippine Lemaire pour Cinna qui se module grâce à un système de rotules métalliques permettant de rassembler ou d'aligner les 4 plateaux de cette console très polyvalente. [caption id="attachment_304" align="aligncenter" width="300" caption="Crédit : marieclairemaison.com"]console-itisy-philippine-lemaire-cinna[/caption] On cherche aussi à jouer avec les profondeurs. On remarque ainsi de nombreuses étagères qui alternent espaces ouverts et fermés, par une porte ou par un fond de meuble. Trois niveaux de profondeurs qui donnent du rythme et casse l'aspect monobloc d'une bibliothèque. [caption id="attachment_303" align="aligncenter" width="300" caption="Orla Kiely House"]étagère bibliothèque ouverte design[/caption] Étagères et bibliothèques qui ne sont pas sans rappeler la bibliothèque double face pour la Maison du Mexique, réalisée par Charlotte Perriand en ... 1953 etagère mexique charlotte perriand 1953

En résumé

Traitée avec humour ou poésie, les propositions exposées lors de cette session témoignent de la recherche d’une harmonie, ancrée dans le réel, entre les Hommes et la nature. Technologie et science trouvent leur place et se justifient dans les usages, elles sont tolérées plus qu'acceptées. On devine néanmoins une ouverture vers des possibilités de personnalisation des produits, pour faciliter et renforcer l’envie. C’est un "choix assisté". Faut-il y voir le concept de la co-création qui commence à prendre une certaine réalité ? Même si elle reste aujourd’hui encore limitée. Est-ce là une première ouverture qui nous conduira aux Fab Labs où chacun pourra venir "recréer" ou "co-créer" et fabriquer sa propre version d’un objet ? Cette première édition 2013 basée sur le thème du "Vivant" tient ses promesses. La vision de Charlotte Perriand qui encourage à "Remettre l’Homme au centre de la réflexion" est plus que jamais d'actualité. Une édition qui se distingue par une nouvelle exploration de notre patrimoine mettant en scène mélange des matières nobles et vulgaires, gestion des espaces et rupture des codes, et compréhension de l’importance du vide… Comme un hommage à Andrée Putman, décédée le 19 Janvier dernier…